Bentley 200 watts: le chariot de golf électrique

Aujourd’hui: retour vers le futur avec le chariot de golf Bentley 200 watts. En effet, c’est le premier chariot, et le seul, de notre sélection à être équipé d’un moteur électrique pour la propulsion. Sur le papier donc, il n’y aurait plus d’efforts à fournir avant le swing. Mais vous imaginez bien qu’embarquer un moteur sur un chariot de golf apporte son lot de difficultés. Proposé dans la même gamme de prix que le Clicgear 3.5, ce chariot est vraiment à porter de main…et de porte-monnaie. Mais qu’en est-il de la réalité. Le poids sera-t-il un défaut majeur? L’utilisation d’un moteur est-elle bien nécessaire? Cela vaut-il le coup de dépenser environ 300 euros pour acquérir l’un de ces engins? Les réponses ici avec le test du chariot électrique Bentley 200 watts.

Notre Note
  • Maniabilité
  • Prix
  • Poids
  • Qualité de Fabrication
  • Design

L’extrait

Excellent produit, répond à toutes les attentes mais manque cruellement d'accessoires.

4.5

Offre sur Internet

Le test complet du chariot de golf électrique Bentley 200 watts

Première chose: une petite précision s’impose. Ce chariot est effectivement un Bentley. Mais la question était: « Bentley » BENTLEY? Comme la marque de voiture? Car cette dernière produit bel et bien des accessoires de golf, avec possibilité pour les amateurs de luxe de se procurer l’arsenal complet (14 clubs et sac en cuir) pour un peu plus de 14000 £ ou plus « humblement » un relève-pitch à 80£. Et bien non, ce Bentley là, Charles de son prénom, est un constructeur de brosses depuis 1850, tout aussi réputé mais dans un autre domaine donc. On a essayé de comprendre le processus de « fabricant de brosse » à « fabricant de chariot de golf électrique » mais en vain. Précision étant faite, passons aux choses sérieuses.

Il est difficile de ne pas jubiler en voyant arriver l’engin. En effet, tout ce qui est à moteur, qui plus est électrique, me passionne et me ravit. C’est donc avec un grand plaisir que je réalise le test de celui-ci.

Première impression, le chariot n’a rien de futuristique. Légèrement désappointant. En même temps, ce n’est pas le but. Le Bentley 200 watts s’articule autour d’un cadre triangulaire en aluminium anodisé et allégé de bonne facture. Deux grandes roues à l’arrière sont reliés à la batterie 12 V, au plomb malheureusement (à ce prix il est difficile d’avoir une batterie ion-lithium), et au moteur de 200 watts. La marque se vante de proposer l’un des moteurs les plus puissants du marché. Sur le papier c’est vrai, dans les faits, nous verrons. En tout cas, le Bentley 200 watts est pour sûr un beau produit, qui tendra à durer dans le temps j’en suis sûr.

Avant de rejoindre le parcours, il faut sortir l’engin de la voiture. Et là c’est un peu paradoxal. Le Bentley 200w est en effet très compact une fois replié: 84 cm x 54 cm x 30 cm contre 115 cm x 102 cm x 54 cm une fois ouvert. Il se glisse donc très facilement dans n’importe quel coffre sans difficulté, ce qui est très impressionnant vu que le chariot est quand même équipé d’une batterie et d’un moteur. Le gros bémol (en quelque sorte puisqu’on s’y attend bien évidemment), c’est le poids. Avec 22 kilos sur la balance, le Bentley 200w ne sera, évidemment, pas facile à transporter pour tous les gabarits.

Par contre, une fois qu’il touche terre, c’est le golfeur qui s’envole. Le chariot se manie facilement et avec plaisir. Les 22 kilos ne se sentent nullement et on déplace le Bentley 220 watts sans effort. En revanche, le moteur a une petite seconde de latence. Déconcertant au début, ce léger décalage ne constitue en rien un obstacle puisqu’on s’y habitue très vite. On presse le bouton et la machine se met tranquillement en marche. Enfin pas si tranquillement que cela car 8km/h, c’est loin d’être ridicule quand on marche derrière. Il est bien sûr possible de régler la vitesse (entre 5 et 7 réglages selon les années du modèle).

Là ou cela se gâte, c’est dans les montés très abruptes. En effet, le moteur est à l’arrière et la répartition du poids s’en trouve forcément altérée. L’autre caractéristique, c’est le fait que comme les roues sont entrainées vers l’avant par le moteur, elles ont tendance à fair cabrer l’engin. Rien de dramatique mais il faudra faire attention quand même et bien maintenir le Bentley 200w dans les terrains accidentés.

Enfin, il es possible de commander ce chariot de golf avec une télécommande en option. D’après ce que j’ai lu, c’est plutôt un gadget qu’autre chose, surtout qu’il vous faudra débourser 100 euros de plus pour l’acquérir. Avis aux (non)amateurs.

En revanche, pas d’autres options pratiques comme les porte-cartes et autre parapluie. Le Bentley 200w ne compte que sur son moteur pour séduire.

L’autre (très) bon point du Bentley 200w, c’est sa batterie. En effet, selon les utilisations, il est possible d’effectuer entre un et quatre parcours sur une seule charge. Ce modèle est donc un monstre d’autonomie, avec sa batterie de 12 V et 35 A. Il faudra en revanche compter presque une dizaine d’heures pour charger la batterie à fond. Ce n’est pas une supercharge, mais cela ne pose aucun problème en situation.

Le Bentley 200 watts est vraiment un bon chariot, électrique qui plus est. Bonne autonomie, endurance, maniabilité. Quelques défauts sur la balance mais à ce prix (certes pas accessibles à tous néanmoins), ce chariot de golf est vraiment une réussite. On conseille vivement et nous, on a adopté.

Caractéristiques techniques

  • Inclus : chariot de golf, batterie, câble pour batterie, sac de rangement pour la batterie, chargeur français et anglais
  • Caractéristiques : poignée en forme de T pour pousser le chariot plus facilement et système de pilotage automatique permettant au chariot de se déplacer seul et de s’arrêter à la distance souhaitée (10, 20 ou 30 m), 3 roues à rayons amovibles
  • Matériaux : corps en aluminium anodisé
  • Dimensions : plié : 84 x 54 x 30 cm , déplié : 115 x 102 x 54 cm , empattement 57 cm pour plus de stabilité
  • Poids : 22kg
  • Caractéristiques techniques : batterie 12 V et 35 Ah (chargeur inclus), moteur 200 W , vitesse maximale de 8 km/h, autonomie 36 trous, temps de chargement de 8 à 10 heures (doit être entièrement chargé avant utilisation)

Les point forts du Bentley 200 watts

  • Rapport qualité/prix
  • Encombrement
  • Autonomie
  • Fonctionnement
  • Plaisir d’utilisation

Les point faibles du Bentley 200 watts

  • Poids
  • Prix par pour toutes les bourses
  • Trop peu d’accessoires

 

Les avis des autres utilisateurs

Les retours des utilisateurs sont excellents. La rapidité de livraison est mise en avant, ainsi que l’autonomie de la batterie et la simplicité et le plaisir d’utilisation. En revanche, quelques petits reproches sur la solidité de la roue avant, parfois mise à l’épreuve ainsi que sur le chargeur anglais (problème réglé sur les nouvelles livraisons avec en sus un chargeur français.)

L’avis de la rédaction

Un chariot que l’on conseille fortement car très peu de points négatifs si votre but est tout simplement de ne plus vous fatiguer à pousser votre chariot électrique. Le Bentley 200 watts est simple, efficace et proposé à un prix raisonnable au vu des performances. Excellent!